Der Lauf

décembre
mardi 06 — 19:00
mercredi 07 — 19:00
cirque
durée 55 min
en famille
à partir de 8 ans
tarif B
réduit 12€
jeune 8€/5€
solidaire 3€
plein 16€
  • création, interprétation Guy Waerenburgh, Baptiste Bizien, Julien Lanaud ou Juliette Delfosse ou Paul Roussier, oeil extérieur Éric Longequel, Bram Dobbelaere, création lumière Julien Lanaud

  • production Les Vélocimanes Associés en partenariat avec Le Cirque du Bout du Monde, coproductions et accueils en résidence Espace Catastrophe, Centre international de création des arts du cirque, La Maison des Jonglages – scène conventionnée – La Courneuve, Theater op de Markt – Provinciaal Domein Dommelhof, La Piste aux Espoirs – Maison de la Culture de Tournai, Circuscentrum, Latitude 50, PERPLX, Circusfestival, Le Prato – théâtre international de Quartier, Centre Culturel d'Isbergues, Théâtre Le Majestic, Ville de Carvin, Le Grand Sud – Lille, avec le soutien de la Fédération Wallonie Bruxelles, la DRAC, la Région Hauts-de-France, le Département du Pas-de-Calais, la Communauté d'agglomération Hénin-Carvin, la Ville de Carvin et la Ville de Lille

Vélocimanes Associés
Le Cirque du Bout du Monde

Un homme avec un seau sur la tête. Aveuglé par son improbable coiffe, il se lance pourtant dans une série d’expériences absurdes. Guidé tant bien que mal par le public, il fait swinguer des assiettes au bout de longues tiges de fer, empile des verres et des briques, tente de défier les lois de la physique tout en gérant, autant qu’il peut, les imprévus. Des exploits virtuoses et des ratés jubilatoires, de l’incertain et beaucoup de vaisselle cassée, ce spectacle appuie parfois là où ça fait mal tout faisant beaucoup rire. L’histoire qui nous est contée est un peu celle de la vie.

Le Cirque du Bout du Monde s’inspire de Der lauf der dinge, un film expérimental de Peter Fischli et David Weiss dans lequel un événement insignifiant déclenche des réactions en cascade. Explosion, effondrements, début de feu s’enchaînent dans un grand entrepôt. Loin de cette vision fataliste, la compagnie propose un autre « cours des choses », traduction du titre allemand, en laissant la porte grande ouverte à l’imprévisible. Advienne que pourra, sauf si vous en décidez autrement.

Spectacle de jonglerie au suspense délicieusement insoutenable.
Les Dernières Nouvelles d’Alsace.

Der Lauf
Der Lauf
Der Lauf
rendez-vous liés