La Fille suspendue

mai — juin
mardi 31 — 19:00
mercredi 01 — 10:00
jeudi 02 — 19:00
vendredi 03 — 19:00
théâtre
durée 1h00
à partir de 12 ans


hors-les-murs
Carré des Pins – Les Mées
réservation conseillée (jauge limitée)


report

coproduction

réseau Traverses

tarif
gratuit
  • avec Nolwenn Moreau, Clémentine Ménard, Géraud Cayla, créateur sonore, électro-musicien Christophe Modica, conception, mise en scène Karin Holmström, direction technique Philippe Laliard, dramaturge Marie Reverdy, accompagnement artistique Stephan Pastor, assistant à la mise en scène Géraud Cayla

  • production Begat Theater
    partenaires La Direction générale de la création artistique / La Direction régionale des affaires culturelles SUD / La Région SUD / Le Département des Alpes de Haute Provence / Réseau Traverses, région SUD / CNAREP, Lieux publics, Marseille / CNAREP, Citron Jaune, Port Saint Louis du Rhône / Scène nationale, La Passerelle, Gap / Scène conventionnée, Théâtre Durance, Château Arnoux/Saint-Auban / Scène conventionnée, Théâtres en Dracénie, Draguignan / Le Centre dramatique des villages du Haut Vaucluse, Valréas / Regards et Mouvements, Superstrat, Saint Etienne / Lieu de fabrique itinérant pour les arts de la rue, Art’R, Paris et Ile de France.
    Begat Theater est conventionné par la DRAC PACA et le Conseil départemental des Alpes de Haute-Provence.

Begat Theater
Karin Holmström

d'après le roman Marx et la poupée de Maryam Madjidi

Vous rentrez dans un espace.
Vous pouvez vous déplacer librement.
Des sons vous entourent, s’entremêlent, vous font voyager.


Le Begat Theater nous donne rendez-vous aux Mées, en pleine nature, pour une rencontre avec Maryam, personnage principal de ce roman autobiographique. Après la révolution iranienne, Maryam quitte son pays d’origine à l’âge de six ans, pour rejoindre Paris avec ses parents militants communistes. Elle évoque son enfance en Iran, son arrivée en France, le tiraillement entre deux cultures et deux langues, la construction de son identité.

Une expérience à vivre de l’intérieur, où le son se met au service de l’histoire grâce à un dispositif immersif. Joués en direct, les sons s’échappent de radios portatives disposées dans l’espace, et nous font voyager dans le temps, d’un pays à un autre. Trois comédien.nes et un musicien nous plongent dans l’intimité de Maryam, ses fantômes, ses racines, sa mémoire, son passé, son futur, son présent. Un récit fort, poétique et émouvant.


Maryam vous parle et des espaces narratifs s’ouvrent, appelés par ses souvenirs. Le paysage est habité. En traversant des langues enfantées et enterrées, des contes d’exil et des poésies persanes, Maryam chemine et se construit. 
Karin Holmström

La Fille suspendue
La Fille suspendue
rendez-vous liés