Magnifiques [scolaire]

janvier
vendredi 27 — 20:30
danse
durée 1h00
à partir de 10 ans

pour les classes de collège et lycée

tarif
scolaire 7€
  • conception générale, chorégraphie, scénographie Michel Kelemenis, danseurs, danseuses Gaël Alamargot, Maxime Gomard, Claire Indaburu, Anthony La Rosa, Hannah Le Mesle, Marie Pastorelli, Anthony Roques, Mattéo Trutat, Valéria Vellei… musique Jean-Sébastien Bach, création musicale Angelos Liaros Copola, costumes Camille Penager

  • production Kelemenis&cie, résidence de finalisation scène et lumière KLAP Maison pour la danse à Marseille, coproduction Grand Théâtre de Provence – Aix-en-Provence, Théâtre Durance – Château-Arnoux-Saint-Auban, Théâtre de Sète – scène nationale, Les Hivernales – CDCN d’Avignon, TROIS C-L Centre chorégraphique de Luxembourg, Châteauvallon –scène nationale, Maison des Arts du Léman – Thonon-les-Bains, Scène 55 – Mougins

Kelemenis&cie
Michel Kelemenis

À l’origine de cette nouvelle création de Michel Kelemenis, deux bonheurs : le souffle de joie provoqué par l’écoute du Magnificat de Jean-Sébastien Bach et, telles des lueurs dans la nuit, les moments partagés avec les danseurs et les danseuses durant ces deux dernières années si âpres.

Magnifiques est une oeuvre lumineuse et enthousiaste érigée à la fois comme une ode aux danseurs et danseuses et un hymne à la jeunesse. Affranchi du sentiment de finitude, le bel âge est une source d’inspiration car il a en commun avec les artistes une liberté décomplexée qui égratigne codes sociaux, carcans de genres ou d’appartenances.

La jeunesse s’autodétermine, s’affirme, éclatante, en construisant de nouvelles identités. Une quête d’unicité, qui, comme pour les interprètes de danse, cohabite avec l’enthousiasme d’appartenir à un groupe. Ainsi le chorégraphe, le compositeur Angelos Liaros Copola dont les notes électroniques dialoguent avec celles de Bach et les dix interprètes puisent dans ce paradoxe : « être singulier et relever d’une foule, demeurer soliste dans une oeuvre chorale, se comprendre particule indispensable à l’ensemble mosaïque ».

Notre monde n’a d’autre choix que d’avancer… Faisons-en beauté.
Michel Kelemenis

thèmes

la jeunesse – l’interprétation en danse – le dialogue entre musique contemporaine et musique classique – Magnificat de Jean-Sébastien Bach – l'émancipation individuelle et collective – construction de soi

matières

EPS – éducation musicale – humanité, littérature et philosophie – histoire des arts– danse – S2TMD

Magnifiques [scolaire]